Périmètre réglementé de 20 km autour de la commune d’Annet-sur-Marne et de Trilbardou  -

Des cas d'influenza aviaire hautement pathogène ont été mis en évidence sur des mouettes sur la base de loisirs de Jablines d’Annet-sur-Marne et sur la commune de Trilbardou.

Deux arrêtés préfectoraux  déterminant 2 "zones de contrôle temporaires - faune sauvage" ont été pris autour des lieux de découverte des oiseaux morts.
Il s'avère que les Zones de Contrôle Temporaires de 20 kms de rayon ainsi définies recouvrent en partie les même communes. Les 160 communes de Seine et Marne concernées par ces 2 ZCT figurent dans cette liste.

Etant donné que le commune de Champs-sur-Marne figure sur cette liste, l'arrêté préfectoral précité définit un certain nombre de mesures à prendre et notamment :

  • rappeler aux détenteurs de basses-cours de bien respecter la claustration de leurs volailles (obligatoire depuis que, sur le territoire national, le niveau de risque vis  à vis de l'influenza aviaire est élevé)  et de prendre les mesures nécessaires pour empêcher les oiseaux sauvages d'atteindre les mangeoires et abreuvoirs de leurs volailles domestiques.
  • leur demander de signaler, à leur vétérinaire ou à la DDPP toute mortalité, anormale et subite de leurs volailles.


Vous trouverez, ci-jointe, une fiche concernant les mesures de prévention sanitaire (biosécurité) à mettre en oeuvre dans les basse-cours.

Si le virus de l'influenza aviaire ne se transmet pas à l'homme, en revanche, cette maladie animale très contagieuse cause des dégâts économiques considérables dans les filières de volailles.

Arrêté Annet-sur-Marne

Arrêté Trilbardou

Arrêté du préfet de Seine-et-Marne

   



 La ville en sobriété énergétique  -

Depuis 10 ans, la Commune multiplie les actions de sobriété énergétique et écologique, efforts qui ne vont malheureusement pas suffire à absorber la flambée des prix de l’énergie. C’est pourquoi l'ensemble des élus et services poursuit son travail de rationalisation de l'usage des équipements publics avec plusieurs mesures réfléchies pour impacter le moins possible la vie des Campésiens :
- fermeture ponctuelle de certains équipements municipaux en fonction des besoins de la population,
- optimisation fine du chauffage des salles grâce à des sous-circuits, baisse de la température de consigne dans les bâtiments inoccupés,
- accélération de l'installation de l'éclairage LED (dans les gymnases par ex) et du raccordement des bâtiments municipaux à la géothermie,
- regroupement des activités dans certaines écoles et accueils de loisirs durant les vacances scolaires,
- fermeture de plusieurs équipements sportifs durant les vacances de fin d’année, baisse de la température des salles.

En outre, un appel à la vigilance a été envoyé aux écoles et associations afin d’éviter les pertes d’énergie inutiles : portes ou fenêtres mal fermées, radiateurs non baissés…

Informations : services techniques municipaux au  01 64 73 48 88


 Sécurité publique  -

Lettre à Mr Lionel BEFFRE, Préfet de Seine-et-Marne et Mr Antoine SALOMON, directeur départemental de la sécurité publique de Seine-et-Marne.

Inquiets de l'insuffisance d'effectifs de la Police Nationale sur notre territoire, Maud Tallet et les 11 autres maires de la Communauté d’Agglomération Paris-Vallée-de-la-Marne ont co-signé le 13 décembre dernier un courrier d’alerte adressé au Préfet et au Directeur départemental de la sécurité publique de Seine-et-Marne

> voir le courrier



Enquête statistique sur la formation tout au long de sa vie

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE), en partenariat avec la Dares, le service statistique du Ministère du Travail, du Plein Emploi et de l’Insertion, réalise, du 19 septembre 2022 au 25 mars 2023, une importante enquête statistique sur la formation tout au long de la vie et les compétences dans la vie quotidienne auprès de personnes résidant en France.

Cette enquête permet de mesurer l'accès à la formation des adultes, que ce soit dans un but professionnel ou personnel (stage de cuisine, cours de sport par exemple), de décrier les formations suivies ou encore de comprendre les difficultés d’accès à la formation. Elle vise aussi à évaluer les compétences qui permettent de gérer les informations dans le vie de tous les jours : lecture et calcul et utilisation d'internet.

Cette enquête est réalisée auprès d’un échantillon de 30000 ménages sur l’ensemble de la France. Au sein de chaque ménage, une personne de 18 à 69 ans sera interrogée.

Dans notre commune, quelques ménages seront sollicités. Une enquêtrice de l’Insee chargée de les interroger, Mesdames Bouchenafa ou Kanoute, prendra contact avec eux. Elles seront munies d’une carte officielle les accréditant.

Nous vous remercions, par avance, du bon accueil que vous leur réserverez?

> Plus d’informations


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris